Le travail à temps partiel, enfin, me permet de retrouver le fil de ce blog...

Un carnet sans pages, mais il raconte l'histoire de boutons anciens en verre et nacre, d'un mouchoir troué, d'un collier de perles en mille morceaux, de broderies préparées pour un ouvrage inachevé. Les fleurs-yoyos sont à l'origine une broche bien trop lourde pour un vêtement. Le tout largement inspiré et travaillé avec Léa Chez qui je me rends le mois prochain.

Bon dimanche à vous qui passez par là ! 

image

image

image

 

Cimage